Please reload

Please reload

LA PÂTE A TARTINER DE CHRISTOPHE MICHALAK*

February 22, 2017

© Photo by "Il était une Fée" 

 

 

 

Il faut que vous sachiez que cette année je risque de ne pas être la voix de la sagesse .... La gourmandise sera au rendez vous et elle commence aujourd'hui :) Oui je sais, c'est l'hiver, vous mangez des raclettes, des fondues, des tartiflettes, vous ne pensez qu'à des menus diététiques ... Mais une Gourmandise de plus ou de moins ..... 

 

Cette recette m'a posé quelques soucis au niveau du mixage des ingrédients (pas assez de liquides), mais avec une bonne dose de détermination on arrive à tout ! Et j'avais tellement hâte de goûter cette recette !!!

 

 

 

Pour environ 750 g de pâte (environ 5-6 mini bocaux comme sur la photo => Je les ai acheté chez Casa)

 

 

* 270 g de noisettes entières (J’ai acheté des noisettes bio en libre-service à Intermarché)
 

* 120 g de sucre en poudre
 

* 150 g de sucre glace
 

* 150 g de chocolat au lait à 40% de cacao (Le "Jivara" de Valrhona)
 

* 25 g de poudre de lait entier
 

* 10 g de cacao amer en poudre
 

* 10 g d'huile de pépins de raisin (ou de tournesol ou de colza) 
 

* 3 g de sel fin

 

 

 

Faire torréfier les noisettes en les mettant sur une plaque en métal, et les laisser 15-20 minutes dans un four préchauffé à 180° (Les noisettes sont quasiment noires)

 

Pour ôter leur peau, les faire rouler à l'intérieur d'un tamis, ou, à défaut, d'un torchon propre. J’ai personnellement fait dans un tamis et trouvé cette opération fastidieuse car les petites peaux s’accrochent aux doigts et aux noisettes quand on les enlève ;) Si vous trouvez une méthode facile et rapide, dites le moi !! Je pense acheter des noisettes sans peau à présent.

 

Dans une petite casserole, faire un caramel à sec en ajoutant en trois fois les 120 g de sucre en poudre, sur feu moyen (je mets à 6 sur mes plaques à induction). Retirer tout de suite la casserole du feu, et ajouter la moitié des 3 g de sel (j’ai complètement oublié cette étape quand j’ai suivi la recette ... j’ai donc ajouté après avec les noisettes).

 

A l'aide d'une maryse (celles qu’on trouve chez Ikea en couleurs sont vraiment top car la chaleur ne les fait pas fondre !! Je vous les conseille ! ==> CLICK), verser immédiatement ce caramel sur une exopat ou du papier sulfurisé, afin d'obtenir une couche assez fine.

 

Lorsque le caramel aura durci, le casser en petits morceaux.

 

 

 

POUR LE PRALIN 

 

Mixer le caramel avec 120 g des noisettes torréfiées (et si vous avez été tête en l’air comme moi, les 1,5 g de sel que vous étiez sensé mettre dans le caramel à l’étape précédente…….), jusqu'à l'obtention d'une pâte semi-liquide.

 

N’ayant pas de robot-coupe j’ai utilisé le mini robot coupe que j’utilise avec mon mixeur Bamix. En quelques minutes j’ai obtenu un pralin. Au départ ça ne devenait pas du tout liquide donc je désespérais mais il faut persévérer. Retirer ce pralin de la cuve de votre robot.

 

 

 

POUR LA PÂTE DE NOISETTES

 

Dans la cuve de votre robot-coupe, ajouter les 150 g de noisettes restantes et les 150 g de sucre glace. Mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte assez compacte. (J’ai vraiment cru que mon Bamix pourtant puissant allait rendre l’âme à cette étape tellement il a chauffé ^^.

 

N’hésitez donc pas comme moi à faire des pauses pour éviter que vos appareils ne rendent l’âme, je ne veux pas avoir ça sur la conscience ;) ).

 

 

 

POUR LE GIANDUJA NOISETTE

 

Faire fondre au micro-onde pendant 3 minutes à puissance moyenne les 150 g de chocolat au lait (n’hésitez pas à vérifier plusieurs fois que le chocolat ne brûle pas pendant qu’il fond, ça peut arriver très vite). 

 

Verser le chocolat au lait fondu dans la pâte de noisette, ainsi que le reste du sel, et mixer à nouveau.

 

 

 

LA PÂTE A TARTINER 

 

Ajouter au gianduja le pralin, la poudre de lait, l'huile et le cacao, puis mixer à nouveau.

 

A cette étape, j’étais persuadée d’avoir râté quelque chose… Le mélange était compacte et ne ressemblait en rien à une pâte à tartiner.

 

Après m’être raisonnée à ne pas tout jeter par la fenêtre j’ai persévéré. Il faut mixer assez longtemps pour que le mélange devienne liquide.

 

 

/!\ (Dans le blog " C’estmafournée ", Valérie explique que si votre robot est trop puissant la pâte risque d’être dure comme de la pierre (type thermomix, cook’in…) donc elle conseille de mixer en plusieurs fois pour éviter ce problème) /!\

 

 

Verser dans vos bocaux.

 

J’ai offert ces petites merveilles dans des paniers gourmands pour Noël dernier et je peux vous dire que tout le monde a adoré ! Un léger croustillant avec les noisettes, un goût supra praliné et la douceur du chocolat au lait …

 

Bref une tuerie ! Evidemment largement meilleur que le Nutella ;)

 

Cette pâte à tartiner se conserve pendant plusieurs mois, dans un bocal bien fermé, à température ambiante.

 

 

Régalez vous !

 

 

 

 

© Photos by "Il était une Fée" 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Aimer cette gourmandise
Please reload

ARCHIVES
MES AUTRES RECETTES